Au concours de vitesse vainqueur de lenteur

Je fais toujours des recherches pour un journal mural. Toujours avec une nappe en papier collé sur un mur.

toutpresque

Mécontent des approches avec feutre, je me suis lancé dans l’approche pinceau + acrylique.  J’ai même fait l’investissement d’un pinceau à 2€, c’est dire.

Le résultat est pas mal, beaucoup mieux, me semble-t-il qu’avec les feutres, mais qu’est-ce que c’est long ! Pour un malheureux texte d’une vingtaine de lignes, il m’a fallu quasi 1 journée !

100_1041Impossible de reprendre pareil système dans le monde frénétique économique d’aujourd’hui… Personne ne comprendra que je passe une journée à pédaler dans mon coin pour écrire 20 malheureuses lignes. La recherche doit continuer, pour parvenir vainqueur de vitesse au concours de vitesse !

Toutefois, plein de choses sont sympas avec cette technique, en tous cas le résultat correspond bien à ce que je cherche à faire : une écriture style patte de mouche, un peu mal fichue mais hyper-lisible (un peu juste de ce coté là), un aspect d’ensemble très fragile (de ce coté là, avec la nappe en papier, c’est gagné d’avance).

100_1048Et en plus la technique laisse apparaitre les graffs sous jacents, donnant beaucoup de variations au rendu ; par contre, le papier se déchire quelque fois au collage, à cause de sa fragilité, déchirant aussi les mots, bien sûr… ne sais pas si cet effet est intéressant ou pas, bon ou mauvais. Pour l’instant je vis avec, on verra. Stay Tunede.

100_1049

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.