Ici Bientôt 01/04/17 et FIN

C’est ce jour la fin de ma participation directe à ici bientôt, mais ce n’est pas la fin de ici bientôt, ni même la fin de participations indirectes.

Pas fait grand chose, surtout que le temps était morose, mais j’ai quand même été utile à l’enquête sur la disparition des commerçants avec le NCIS, en invitant avec Fanny les passants à venir voir.

La rue de la ville à Saint-Étienne recevait des représentants du KGB et de la CIA pour montrer avec quelle excellence elle menait l’enquête sur la disparition des commerçants, par conséquent je me devais d’être sérieux.

Et les autres

Les Moyens du Bord et la boutique des paroles et des mots semblent eux aussi s’orienter vers un final : en tous les cas, c’était aujourd’hui le rendu général de leur myriade d’ateliers d’écriture, dans le café de Si j’avais un café.

L’occasion pour moi de me rendre compte du grand succès du format d’atelier d’écriture. Certes cela fait plusieurs années que je vois le concept se développer à Saint-Étienne, au Remue-Méninges, par exemple. Mais c’est la première fois que je vois, sur une aussi longue durée (quinze jours), tant de participants s’impliquer, pour un résultat somme toute de bonne qualité.

Aussi, la personne qui s’occupait de À l’angle de la ville a fermé sa boutique éphémère heureuse : « Excellent chiffre d’affaire aujourd’hui« , nous a-t-il clamé tout sourire, « 1 000 € !« . C’est une boutique de créateurs de bijoux, chapeau, etc, de l’artisanat d’art, qui expérimente une implantation à Saint-Étienne. Cela devrait aller pour eux.

Mais tout n’est pas rose, rue de la ville, Saint-Étienne. Cela n’a rien à voir avec Ici Bientôt ou la biennale du design, mais, suite à un incendie dont j’ai déjà parlé, la municipalité a fermé d’autorité quelques logements… Gardons dans un coin de notre mémoire ces drames de la cité.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.