Catégorie:Juste avant, tout juste

De Le Fantastique Dictionnaire
Aller à : navigation, rechercher
Emojione 1F62E.svg

Partir de la réalité. - Lovecraft.

L'exercice : atelier d’été, 6 | juste avant, tout juste.

Super exercice, partout des remarques et infos intéressantes, et exercice à rallonges, à tiroirs, à tiroirs de rallonges...

Je pense que la fin résume assez bien l'esprit (mais il faut lire avant, pour les réflexions autour de l'oeuvre de Stephen King) :

  • Apparenté à d'autres exercices d'écriture, tels :
    • de la description vertige (Je proclame : la description n’existe pas, elle est seulement construction du monde avant l’interférence éventuelle d’un ou des personnages.),
    • exercice dit de l’observation du carrefour soi (je pense que ça peut se résumer en disant que un paysage est un carrefour, que ce carrefour c'est soi et/ou le lecteur et/ou le livre, et que la description consiste à décrire ce carrefour, tout ça sous toutes réserves),
    • enfin Steinbeck § 7, ou 5 fois le paysage-temps (partir d’un fragment de paysage, urbain ou naturel, comme épiphanie).
  • Barrer de sa tête la bascule au fantastique, juste en la considérant comme potentielle, comme tenseur, comme intensification de présence.
  • Le paragraphe, qui sera la forme de la contribution résultante, sera l’accumulation discontinue de ces reflets. Ne cherchez pas à les noyer par un récit linéaire, ne cherchez pas à les lier. Plus ils seront, dans votre contribution-paragraphe, comme autant d’éclats coupants, plus le paragraphe sera vivant.

Pages dans la catégorie « Juste avant, tout juste »

Cette catégorie comprend 2 pages, dont les 2 ci-dessous.