Embruns du passé

De Le Fantastique Dictionnaire
Aller à : navigation, rechercher

Les embruns du passé sont les traces encore visibles de quelque chose du passé et qui a été abandonné.

Un peu dans la même veine, voir Des signes sur les murs et Safari Typo 4.0 - séance décor, vintage & vernaculaire -.

Un vieil aiguillage

Il se trouve ici.

Emojione 1F624.svg Avec 14 fois vers le même objet

  1. Un fer dans un autre fer. Faire. Et autour du foin vert.
  2. Hello l'aiguillage... j'ai l'impression d'être un peu stupide de venir te voir en pleine nuit... vois... j'en suis à te tutoyer. Dans l'obscurité, j'ai peur d'égratigner une plante, de me faire mal, ou d'abîmer une traverse. Je voudrais que tu sois une personne, que ton existant soit. Si tu es uniquement matière ça me gêne ; l'obscurité est telle que je ne peux rien écrire. Bavardons, peut-être passerons-nous.
  3. Force stabilité stature permanence existence posé écoutant. Quand souffle un peu de vent il est immobile.
  4. Quelles sont ces douces plantes qui frottent sur le fer ? Elles ont une allure de printemps en automne. Le rail est d'une grande générosité. Il dort. il s'étend. Il longe et épouse la surface de la Terre.
  5. Au fond cette chose n'existe pas. Elle est au centre d'un cercle qui n'a pas de rayon, et peut-être juste une génératrice qui ne tourne pas. Elle est un leurre. C'est avec raison qu'on l'a abandonnée. Si passe un nouveau train on ne pourra pas la rafraîchir.
  6. Il y a un moment où le fer s'assombrit, où les herbes deviennent plus pâles, sauf les petits boutons d'or qui jaillissent au dessus des autres presque dans le ciel, ciel qui se couche, et la lune apparaît.

Voiturier en tous genres

VOITURIER En tous GENRES, rue Jules Verne à Saint-Étienne, visible sur street view

Tentative de description objective

Le voiturier, ou roulier, est l'ancêtre du camionneur. Le terme est toujours utilisé, mais pour désigner un service de garage de voitures dans les hôtels (par exemple), ou un type de navire marchand. On peut trouver ici la liste des commissionnaires et voituriers qui desservaient Saint-Étienne en 1908.

Lanceurs

Mais quels peuvent être tous les genres de voiturages ? Voiture-âge ? Des caisses, des 2, 3, 4, 5, 10 roues, des transports d'eau, d'animaux, de gens, des explosifs.

Voir le chemin qu'empruntent ces voituriers.

Et où ranger tous ces véhicules ?

Ancien quartier Gaillard

Enseigne Association du Cercle d'Union du Quartier Gaillard

Les quartiers de Saint-Étienne sont des entités mouvantes, que ce soit pour leur nom ou pour leur situation.

Ici, la trace d'un ancien nom de quartier : le quartier Gaillard, nom que plus personne n'utilise, et qui est sur le lieu de l'actuel quartier Côte-Chaude.

Il reste le nom de cette association, toujours active, mais dont les membres eux-mêmes - en tous les cas ceux que j'ai interrogés - semblent ignorer l'origine. Ils m'ont dit que c'était le nom d'un carrefour - ce qui est peut être vrai. Il s'agissait apparemment du nom d'un ancien puit de mine, dont on trouve la trace sur cette Liste des puits situés à Saint-Étienne et il semble qu'il y avait même une ligne de chemin de fer dans ce quartier pour ce puit.

Emojione 1F609.svg Avec Écrire avec... Georges Perec, neuf portes seront passées


Je sors d'un jardin, et arrive dans une rue nommée "Vieille Côte-Chaude". Je la traverse, effarouchant des rats, souris, serpents, araignées. De l'autre coté j'ouvre la porte d'une maison, j'entre. Un vieux journal titre Le puits Gaillard a explosé ; était-ce si ancien ?... je m'en souviens comme si c'était hier. J'enfile un couloir et ressors par une porte en verre ; un nouveau jardin. Des jolis fleurs, un ciel bleu, et je vois un cheval, tranquillement assis, me demandant si je cherche un quartier nommé Étable Rouge. Ayant un peu peur je sors du jardin par la première porte venue et j'atterris sur le pont d'un bateau en compagnie du Quartier-maître de seconde classe Jean Jaurès (à l'époque où il était quartier-maître de seconde classe). Jean Jaurès me dit Vive la paix ! Choisissez entre ces trois portes : la première mène à la guerre, la seconde à la catastrophe, la troisième à la paix ! Choisissez la paix ! J'en ouvre une au hasard... et je vois un groom qui me tend un carton. Inscrit sur ce carton, je lis : Vous êtes entrés rue de la Paix, bravo ! vous avez gagné 20.000 francs si vous êtes passés par la case départ.

La diligence pour Annonay

Voulez-vous aller à Annonay ?

En plein centre ville de Saint-Étienne, ici avec openstreetmap, ou là avec googlestreetview, il y a une annonce pour une diligence allant tous les jours à Annonay, parfaitement visible, sans aucune protection particulière... mais il est vrai que personne n'y fait attention, heureusement, car elle est à un des endroits les plus fréquentés de la ville.

Quelqu'un (Serge Freydier) s'en est rendu compte et a fait un article de blog : Diligence Tram Saint-Etienne et la destruction créatrice de Schumpeter... il fait de la philosophie à partir de cette affiche... comme quoi, on peut raconter tout ce qu'on veut à partir des Embruns du passé !

Il y a partout des traces de diligences à Saint-Étienne et sa région sur le net, mais rien trouvé qui concerne spécifiquement cette ligne de diligence.

rue Louis, vraiment ? Visible au dessus de l'annonce de la diligence

Au dessus de cette annonce, on distingue encore une plaque dessinée d'un ancien nom de rue de cette voie : ...rue ... Louis ...

Elle est répertoriée sur le site Enseignes anciennes de la région stéphanoise, mais sans aucun commentaire, et apparemment ils n'ont pas remarqué l'ancienne plaque de rue juste au dessus.

Emojione 1F635.svg Avec Ne pas mentionner l'oiseau

Et la diligence s'arrête place du Peuple. Ses chevaux fument dans l'air froid du matin. Quelques personnes traversent la place. Ils aperçoivent, entre les pavés et carreaux mal joints, la rivière sombre et sale qui coule en dessous. Un homme monte et s'assoit dans la diligence. Ce jour elle n'arrivera pas à Annonay : les monts du Pilat aux bois noirs, la neige tombée en abondance cette nuit au col de la République, et la pente si forte que même le loup, le renard ou les chèvres n'ont pu la vaincre cette nuit, épuiseront les chevaux et casseront le frêle véhicule.

Cette annonce a été restaurée par le Musée du vieux Saint-Étienne pendant l'été 2017. Le musée la qualifie de élément du petit patrimoine, et dit qu'elle date de 1840. À cette époque là, la rue Saint-Louis, aujourd'hui Gambetta, existe depuis une quinzaine d'années, et formait le nouvel axe de la ville, en correspondance, justement, avec la nouvelle route pour Annonay.