Je m’organise

En promenade à Saint EtienneDonc je fais du théâtre dans la rue, tout seul malheureusement.

Je sais me pointer à la gare de Chateaucreux de mon patelin de Saint Etienne, me présenter devant tous les passagers qui attendent à l’arrêt du tram (parce que il y a des gens qui prennent le tgv qui doivent aussi prendre le tram), et faire Boum ! Boum ! C’est moi !

À ce moment là cela représente quelques dizaines de personnes comme public, ce n’est pas si mal.

Mais la police m’a interdit d’aller sur les rails du tram : la police a peur que je me fasse renverser par le tram. La police me protège et m’a dit d’aller ailleurs pour mon bien. Alors je suis allé.

Je vois comment font les artistes professionnels : ils demandent des autorisations, ils coordonnent, négocient, s’intègrent à un projet, un budget, un programme, un plan, et même un esprit. Moi je ne peux pas, c’est administrativement trop compliqué.

Je fais tout seul mes petits spectacles de rue, et j’ai découvert qu’il y a plein de formes possibles. Je me suis formé deux grosses catégories de formes possibles : la catégorie spectacle, et la catégorie entraînement.

Les entraînements sont des spectacles que je pensais que ça allait super bien marcher mais que je me suis complètement planté. Mais ils m’ouvrent des choses intéressantes, alors je m’entraîne et m’exerce.

Par exemple, l’idée de spectacle de rue elle même. Au départ j’imaginais que ça allait être génial, qu’il suffisait de se prendre un bout de trottoir pour avoir plein de spectateurs. Alors j’ai essayé… mais le trac m’a pris, et j’en ai été incapable, mais l’ambiance m’a beaucoup attirée. Alors pour passer le cap je me suis rabattu sur les rues désertes, et petit à petit je me suis rapproché des rues passantes.

Et un spectacle, alors ? Un spectacle est quelque chose où il y a des spectateurs, tout le reste est du baratin.

Et puis quand c’est fini, les spectateurs applaudissent. Ou si cela ne leur plaît pas ils disent hou ! hou !

Moi je fais plutôt des micro-spectacles. Cela dure 2 minutes et je trouve que c’est déjà bien, que les gens s’arrêtent deux minutes.

J’arrive quelques fois à 3 minutes.

Un commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.