Soulier de satin, répèt 3

L’immensité de la pièce opère sa pression sur nous : nous n’en avons travaillé « que » la moitié aujourd’hui – tout de même l’équivalent de 4 heures de spectacle, mais il aurait fallu en faire le double.

IMG_20160727_185323

Quatre gardes du roi en train de mourir.

Et s’il n’y avait que le problème de la durée ! Nous explorons les scènes de groupe, les scènes intimistes, les scènes à forte signification spirituelle et celles grotesques, sans trop savoir ce qui différencie les unes des autres (Mais de toutes façons pas de bisounours ! nous dit-on)

Le chinois
Une seule goutte de parfum est plus précieuse que beaucoup d’eau éparse.

Don Rodrigue
Dis-tu cela de toi-même ou de qui cette parole est-elle prise ?

Le chinois
Quand je ferme les yeux par une nuit comme celle-ci bien des choses me reviennent d’on ne sait où à la pensée.
J’entends un son grave comme celui d’un tambour de bronze et cela est associé à une idée de désert et de grand soleil et d’une ville sans aucun nom derrière des murailles crénelées.
Je vois un canal où se reflète le croissant de la lune et l’on entend le frémissement d’une barque invisible dans les roseaux.

Paul Claudel, Soulier de satin, première journée, scène VII.

Mais tout avance à son rythme. Maintenant on entre un peu plus dans l’approfondissement. Et tout avance si bien que bientôt on va aller faire du porte à porte pour prévenir les voisins du quartier Tardy qu’on va jouer une scène de pêcheurs braillards dehors sous leur fenêtre vers minuit.

IMG_20160727_183737

Attention ce garde du roi risque bientôt de mourir lui aussi.

À demain.

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.