Dans la ville travailleuse

Pour la tournée de mon fantaizine je suis allé comme souvent à la maison de quartier du Soleil, à l’amicale Chapelon, au bar Foch, et enfin au Gran Turismo, tout ça à Saint-Étienne.

C’est pas croyable ce que tout ce monde travaille et bosse. De la compta, des téléphones, des clients, des préparations… Au Soleil ? On me demande si je veux du scotch, puis, vite, on retourne à son bureau. À Chapelon ? Chacun va et vient dans le couloir, sans jamais oublier de me dire Bonjour ! au passage. Au Foch ? On fait la conversation avec les habitués, on sert le tabac, on se préoccupe d’aider à gratter un loto. Au Gran Turismo ? On prépare son maquillage.

Ça serait bien si vous au moins vous nous offriez des fleurs !.. me disent les dames, au Gran Turismo.

Oh, mais… ça m’est habituel : ainsi, déjà, ce jour, au Foch, j’ai offert des fleurs ! mais je ne vais tout de même pas le faire tout le temps ! Au Foch, donc, une dame pimpante, préférant discuter avec moi plutôt qu’avec les habitués du bar, s’émerveilla devant mon oeuvre ci dessous.

fleurssechappe

Oeuvre un peu moyenne on dirait, mais c’est la faute à la reproduction photographique… Sachez que c’est une fleur qui s’échappe. Cela se comprend peut être mieux ici.

… Et je lui ai offert l’image ! Et elle l’a acceptée !

Voilà une bonne fin pour une bonne journée de travail.

 

Pour le mardi 12 janvier 2015.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *