Commerce

De Le Fantastique dictionnaire
Révision datée du 26 novembre 2017 à 18:47 par imported>Réan (Page créée avec « == Un jeune boulanger en recherche de travail == J'étais assis un dimanche ensoleillé à un abribus à Montreynaud, lorsqu'un jeune s'est mis à me parler... le texte e... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un jeune boulanger en recherche de travail

J'étais assis un dimanche ensoleillé à un abribus à Montreynaud, lorsqu'un jeune s'est mis à me parler... le texte est un peu en vrac et très résumé, il m'en a tellement dit !

Les horaires Stas ne sont pas bon pour les boulangers. J'ai failli me faire virer à cause de ça. Je prenais le tram à 4 heures du matin, mais j'ai une dent contre la Stas.

C'est pratique de prendre le bus ; avec une voiture, l'essence ça coûte beaucoup plus cher, sans parler des accidents.

Je cherche du travail dans une boulangerie de quartier, une boulangerie artisanale. C'est là qu'on apprend le métier. Il y en a encore, heureusement. Ça, et des points chauds, mais il y a trop de points chauds.

Il y a 4-5 ans il y avait un boulanger à bout en bas de Montreynaud qui devenait fou et qui ne pouvait plus payer ses factures alors il a tué sa vendeuse (note : la personne qui lui avait vendu la boulangerie) à qui il devait des arriérés, et il a fait disparaître le corps dans un tonneau d'acide qu'il a jeté dans la forêt. Les policiers l'ont retrouvé parce qu'il restait une petite flaque d'acide dans la boulangerie, qu'il ont fait renifler à des chiens, et ainsi les chiens ont pu retrouver les restes du corps en forêt.

Les journaux ont bien rapporté le crime, de façon un peu différente, mais tout aussi horrible. Voir « J’ai tenté de la faire partir, puis j’ai pris le pied-de-biche et j’ai frappé » et Vingt ans de réclusion pour le boulanger de Saint-Etienne. Bon dimanche...