Outils pour utilisateurs

Outils du site


dit

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
dit [2019/07/06 08:38]
rean [Au jardin]
dit [2019/12/02 13:41] (Version actuelle)
rean
Ligne 3: Ligne 3:
 Quelques fois, un type ou une nenette vous parle sans vraiment de raison et vous raconte d'un coup une histoire, souvent quelque chose de vécu, sans forcément s'en rendre compte, comme s'il avait touché une impulsion intérieure. Vous avez l'​impression qu'il vous donne une histoire. C'est fortuit. Quelques fois, un type ou une nenette vous parle sans vraiment de raison et vous raconte d'un coup une histoire, souvent quelque chose de vécu, sans forcément s'en rendre compte, comme s'il avait touché une impulsion intérieure. Vous avez l'​impression qu'il vous donne une histoire. C'est fortuit.
  
-Voici quelques unes de ces histoires, le plus brut possible, mais forcément avec diverses interprétations de ma part, avec la transcription de l'​écrit,​ puisque à l'​origine elle sont données oralement, entre deux portes.+Voici quelques unes de ces histoires, le plus brut possible, mais forcément avec diverses interprétations de ma part, avec la transcription de l'​écrit,​ puisque à l'​origine elle sont données oralement, entre deux portes. ​Tout est retrouvé de mémoire. 
 + 
 +===== Qu'​importe ===== 
 +<WRAP center round box> 
 +Savez-vous comment faire pour aller chez le psy, non je veux dire l'ORL, jeudi le jour de la grève ? Non ?... Elle me dit d'​attendre,​ elle me met une petite musique, et un quart d'​heure après j'ai toujours la petite musique. C'est l'ORL. Comment faire ? Savez-vous si tout sera bloqué jeudi ? Une grève, oui, mais pas la guerre. Mais je n'ai jamais connu la guerre, je ne veux pas ça. Pourtant, je ne fais pas de politique. Comment vit-on ? L'​autre jour j'ai vu, dans un magasin, une paire de gants à 15€. Qui peut se payer ça ? À quoi pense-t-on ? Et si on les perd ? À quoi pense-t-on ? Ils ont dit que la grève ne durera pas jusqu'​à Noël, mais il y en a un qui a dit qu'il s'en foutait. "On tiendra",​ qu'il a dit. Sans bus, qu'​est-ce qu'on va faire ? Je ne peux plus marcher, comment aller en ville ? Qu'​importe,​ on se débrouillera. 
 +</​WRAP>​ 
 + 
 +===== Turbulences ===== 
 + 
 +<WRAP center round box> 
 +Dans le tram, une dame un peu agée, bousculée par un soubressaut dans la conduite, manque de me tomber dessus. Mais elle atterrit, ou s'​écrase,​ plus qu'​elle ne s'​assoit,​ non sans m'​avoir copieusement bousculé, sur le siège libre en face de moi. Elle fait mine de se cacher le visage pour montrer quelque honte, elle se désole, elle s'​excuse. 
 + 
 +- Excusez, excusez, excusez...\\ 
 +- Pas de soucis.\\ 
 +- Je suis cruche je n'ai aucun réflexe, je tombe tout le temps. Je suis toute molle, que faire ?\\ 
 +- Rassurez-vous,​ cette fois-ci vous avez su vous rétablir.\\ 
 +- Que lisez-vous ?\\ 
 +- Je lis "//Les Canuts ou la démocratie turbulente//"​.\\ 
 +- Turbulente ?... Ah, bin oui... c'est actuel... On y revient.\\ 
 +- Il faudrait un peu plus d'​humour.\\ 
 +- Ah oui, ah oui j'​écoute les infos à la radio tous les matins, mais c'est tellement grave et triste ce qu'ils disent que je suis plombée tous les matins.\\ 
 +- C'est le principe : plus c'est dramatique, plus ils ont d'​auditoire.\\ 
 +- Tous les matins je ne sais pas comment on va s'en sortir. Heureusement sur France Inter ils ont des humoristes. \\ 
 +- Et avec la mort de Chirac...\\ 
 +- On est submergé.\\ 
 +- On parle moins de l'​incendie de l'​usine Seveso près de Rouen. 
 + 
 +Des fois, la conversation s'​arrêtait,​ mais, tantôt elle, tantôt moi, on la relançait. 
 + 
 +- Chirac était un personnage, plus que Giscard.\\ 
 +- ?\\ 
 +- Il avait une façon directe d'​aller voir les gens, de leur sauter dessus presque, c'​était un industriel du contact. Giscard - mais vous avez l'air jeune, peut-être ne l'​avez-vous pas connu ? - était plus timoré là-dessus. \\ 
 +- Pourtant c'est Giscard qui a construit les centrales nucléaires.\\ 
 +- C'est pour ça que les gens s'en souviennent,​ de Chirac, mais sinon, qu'​a-t-il fait ?... Ah, si, j'ai appris, surprise, qu'il avait fait le Samu social. Étonnant.\\ 
 +- Ce n'est pas lui, c'est juste qu'il a repris ce que d'​autres ont fait.\\ 
 +- Bien sûr. 
 + 
 +Soudain une autre personne s'​invite dans la conversation. 
 + 
 +- Chirac ? Je suis allé signer le registre à la mairie, c'​était un grand homme, faites-le vous aussi, allez-y il le mérite.\\ 
 +- Bien sûr.\\ 
 +- Bien sûr.\\ 
 +- Et il a bien aidé les arabes, il était contre les israéliens,​ il les a bien envoyés balader.\\ 
 +- Oui.\\ 
 +- L'​amitié franco-arabe c'est grâce à lui ; il faut aller en mairie signer les condoléances. 
 + 
 +Le tram arrivant à la station où il descendait, ce monsieur nous quitte aussi vite qu'ils nous avait abordés. 
 + 
 +- Ce type est fou, je le connais.\\ 
 +- ?\\ 
 +- Il est fou, figurez-vous qu'il s'​était présenté à des élections.\\ 
 +- Des élections ?\\ 
 +- Un jour. Il était avec les communistes. Je le sais, j'y étais, moi aussi. Mais il est complètement cinglé.\\ 
 +- Un jour avec les communistes,​ un autre avec Chirac.\\ 
 +- Ça, ça n'​empêche pas, surtout à propos de la disparition d'une personne. Mais quand même il est fou. Et pourquoi lisez-vous votre bouquin, là... turbulente ?...\\ 
 +- C'est pour un groupe où je suis, qui prépare comme un spectacle à Lyon où le sujet principal est le monde du travail. Comme c'est Lyon on a prit comme axe les Canuts. Si on avait été ici on aurait pris...\\ 
 +- Le charbon.\\ 
 +- Exact. 
 + 
 +Malheureusement,​ comme dit la chanson de Brassens, les chemins, donc les trams, ça emmène quelque part, et j'​arrivais. Je dus, moi aussi, interrompre la conversation avec cette dame, tout aussi brutalement qu'​elle même l'​avait commencée, mais avec plus de civilités. 
 + 
 +</​WRAP>​
  
 ===== Trente-trois ans de fonderie ===== ===== Trente-trois ans de fonderie =====
Ligne 131: Ligne 192:
 {{ ::​une_rencontre_un_soir_de_fevrier_dans_le_tram.jpg?​400|}} {{ ::​une_rencontre_un_soir_de_fevrier_dans_le_tram.jpg?​400|}}
  
-<WRAP center round box 60%>+<WRAP center round box>
 Dans le tram, des jeunes mecs débarquent et occupent tout l'​espace,​ comme seuls les mecs savent le faire. Dans le tram, des jeunes mecs débarquent et occupent tout l'​espace,​ comme seuls les mecs savent le faire.
  
dit.1562395106.txt.gz · Dernière modification: 2019/07/06 08:38 par rean