Longue vie aux fausses informations criées !

C’est la conséquence d’une action carton plein à la rue Beaubrun à Saint-Étienne qui m’avait donné des idées : des fausses informations criées dans la rue !

(si tant est que des idées puissent avoir des conséquences)

… et ça vient aussi de toutes les démarches d’idées de concepts sur la notion d’information et d’événement, dont je ne peux faire aucune référence précise sur ce blog tant elles sont nombreuses.

Donc il s’agit de crier, clamer, selon le mode d’un journal télévisé, mais en vrai dans la rue, des informations, de préférence fantaisistes évidemment. J’ai la joie qu’il se soit constitué une petite équipe pour réaliser un journal papier écrit, dans la foulée de ce que nous avions fait pour la guinzette. Le numéro zéro, expérimental, est paru, et bientôt le numéro 1 ! Et ce jour j’ai fait la première pour le journal crié, rue Beaubrun !

Voilà mon studio :

IMG_20151118_171539J’escalade cette chose végétale – je ne sais pas trop comment ça se qualifie, mais enfin il y en a plein à Saint-Étienne, il faut demander à la municipalité – je me mets debout, et, armé de mon parchemin-prompteur – un long papier issu d’un rouleau de nappe en papier, mais, après de solides et dures négociation avec l’équipe de l’Agence De Presse Fantaisiste, tant je me méfie du luxe, je suis passé au rouleau de papier craft – je clame alentour les nouvelles.

Dire qu’il y a eut un succès… c’est peut être exagéré ; il faut dire que les stéphanois, et particulièrement ceux de l’obscure rue Beaubrun, rue totalement banale, ont autre chose à faire que de jouer avec un guignol, surtout en plein mois de novembre. Mais il est sûr qu’il y a eu un intérêt : tout le monde s’est marré, des commerçants sont sortis de leur boutique à la fin pour m’applaudir, et il y en a même un qui m’a pris le journal numéro zéro !

Donc, très encouragé, le second journal crié dans la rue se prépare !

 

Pour le mercredi 18 novembre.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *