Mamma Medea, répèt 9

Ce jour, un filage des actes I et II, puis répétition générale.

Attention le ciel nous tombe sur la tête

Sur  un aspect strictement planning nous sommes en avance d’un jour. Le public dira samedi 21 juillet 2018 à 19h30 à la salle Tardy à Saint-Étienne (VENEZ ! ) si on est bon sur le plan artistique, mais sur le plan planning on est top.

Amazone ? Magicienne ? Walkyrie ?

Nous sommes revenus aux actes I et II, que nous n’avions pas visité depuis plusieurs jours. Nous avons travaillé dehors en plein soleil pendant la journée, ce qui n’a pas été facile. Heureusement nous avons pu nous donner une grande pause avant la répétition générale, que nous avons commencée vers 20h ; tout s’est terminé vers 23h/minuit.

Vous désirez une petite tasse de thé ? Alors seulement un petit gâteau ?

Cette répétition générale a été déclenchée pour assurer la partie matérielle, décors, lumière, et tout ce genre de choses. Au niveau du jeu nous sommes contents. Mais il est apparu que pour les actes III et IV il fallait beaucoup plus de lumières, que l’espace était beaucoup trop sombre, ce qui en soi n’est pas surprenant, puisque nous jouons la nuit… jusque à présent nous avions travaillés pendant la journée, donc pas de problèmes de lumières… que l’on n’a pas besoin de répétition générale normalement pour savoir que la nuit il y a moins de lumière que le jour, c’est un peu bêta, mais voilà… le théâtre est une redécouverte permanente de la vie et du monde.

Redécouvrons la vie du monde avec le théâtre

Et à la fin de la journée (plutôt milieu de nuit) la metteuse en scène nous communiquait son bonheur et sa joie de travailler avec nous. Nous lui avons répondu qu’avec elle c’était si merveilleux. Elle a répondu que sans les comédiens, comédiennes et tous les techniciens, techniciennes, elle ne pouvait rien. Et nous lui avons répondu que c’était un tel plaisir que de travailler en confiance avec une vraie direction artistique. Elle a répondu qu’elle ne faisait plus rien, que c’était nous qui avions pris corps dans la pièce. Nous lui avons répondu…

À demain.

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *