Personne privée de force de l’ordre

Pour illustrer mon idée de permis de lenteur, je n’ai rien trouvé de mieux que l’entrée de la si particulière préfecture de la Loire.

Mais voilà, il y a un agent de police devant. En même temps, c’est un peu l’idée. Je vais le voir, lui explique que je veux prendre une photo, il me dit ok, et se cache un moment derrière la porte pour ne pas que je le prenne lui.

Comme normal, (chez moi), je mets quelques temps à prendre ma photo, à trouver l’angle… (alors que au final je n’ai rien fait de bien spécial).

Pendant ce temps, mon policier de faction reste planqué. Cependant, un agent de police caché derrière la porte de la préfecture en plein état d’urgence, j’imagine que ça ne fait pas très professionnel, et qu’il a eu une sorte de cas de conscience… en tous les cas au bout d’un moment alors que je cherchais toujours le bon plan photographique il est ressorti de derrière sa porte, pour se mettre au centre, sa place, ce qui fait qu’il est aussi au centre de ma photo.

La poubelle donne un petit coté étrange ; un quasi surréalisme préfectoral. On imagine les secrétaires venir y jeter leurs corbeilles de papiers sous l’œil copain de notre agent…

Bon allé retournons aux attentats c’est plus mieux.

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *