Relance de la boutique de spectacles

Profitant de mes nouvelles autorisations municipales, je me dis que j’allais essayer de me caler avec ma petite boutique de spectacle, au beau milieu de la rue des martyrs de vingré, la plus célèbre des célèbres pour les soirées stéphanoises, et voir !

Je l’oriente de plus en plus vers la fonction de conteur des rues, chose que les passants comprennent plus vite que boutique de spectacle. Je m’adapte.

100_2668Je suis assez content de cette relance, même si ça n’a pas rameuté les foules. Des gens viennent s’asseoir spontanément sur mon banc, et me disent  » Bon alors allez-y qu’est ce que vous avez comme bonne histoire ? « 

J’ai réussi à horrifier des gens avec l’histoire de la marmite de Nasr Eddin Hodja… un couple, tout à fait sympa par ailleurs, mais qui m’a pris pour le total pire dangereux terroriste sans morale et qui est parti très en colère avec cette pauvre maman marmite est morte ce matin… qui ne signifie rien et qui n’a aucun sens. Y’a pas à dire, conteur de rue, c’est un métier, et là j’ai perdu des clients, c’est sûr.

Recette du jour : 4€20

Pour le vendredi 24 juillet.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *