Soulier de satin, répèt 2

Journée pour approfondir la mise en scène (on est quand même au théâtre ! ) et du coup nous n’avons travaillé que les 3 premières « journées » du Soulier de satin. Nous ferons la quatrième demain matin, avons-nous décidé.

Grosses questions aussi pour nous devant le nouvel attentat, et notre pièce qui se déroule tout de même dans un cadre et à une époque où les chrétiens occidentaux massacraient la totalité des amériques…

IMG_20160726_145045

Les Conquistadors à la pêche aux infidèles !

Et chacun s’installe à l’Amicale Laïque (Ah ! la laïcité !… une lecture possible du Soulier de satin ? ) de Tardy, lieu très sympathique et vaste ! Moi j’ai trouvé le moyen d’y faire la sieste.

On commence donc les moments où notre metteuse en scène corrige un faux geste (après 9 h de travail, ça n’est facile pour personne), où la pression pour savoir le texte se fait drôlement pressante, où il faut noter quelque part sur un papier qu’on ne perdra pas ce qu’il faut faire (quoi ? vous avez oublié de noter ? ), où il faut trouver le rythme de voix, le personnage, le rôle, la posture, la présence, la compréhension, la logique, l’envol.

Est-ce parce que je suis beau ou noble ou vertueux que je voudrais qu’elle m’aime ? ou pour rien autre chose que ce besoin désespéré que j’ai de son âme ?

Don Rodrigue, première journée, scène VII.

IMG_20160726_192708

Le juge Don Pelage faisant peur au photographe.

À demain !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.